Nous n’avons pas retenu votre société pour notre appel d’offre, nous changeons donc !

Tout est dans le titre ! Combien de fois j’ai entendu cela après deux, trois, quatre ou cinq ans de bons et loyaux services. C’est le jeu de la concurrence et parfois cela fait du bien à chacune des parties : annonceur et agence.

Un départ souvent que nous ne vivons pas forcément comme une défaite, mais l’occasion de rebondir vers une nouvelle collaboration ou de nouvelles pistes de commercialisation.

Oxynel ne stoppe pas pour autant ses innovations bien au contraire, ceci renforce notre détermination à devenir encore plus créatif autant sur les stratégies de transition que sur l’amélioration de nos procédures. Tout simplement en observant méthodiquement les erreurs générées par la nouvelle agence de nos clients !

Mais que ce passe t-il lors d’un changement de fournisseur ?

Vous vous demandez pourquoi j’écris cet article, c’est tout simplement pour parler de la transition numérique.

De quoi ? oui du changement de prestataire pour un site internet et des conséquences !

Durant ses 4 derniers mois nous avons vu deux clients partir vers un nouveau prestataire et perdre son référencement doucement mais surement au préjudice de cette société ?

Préjudice pour notre client… qu’il soit en phase artisanale ou industrielle !

En effet peu de société intègrent une stratégie de transition au référencement. Pourtant cela paraît une évidence ! Enfin commerciale ! Car techniquement c’est une autre paire de manches.

Pourtant nous n’hésitons pas à informer notre ancien client des enjeux pour sa société. Nous sommes bon joueur, mais je trouve cela navrant de voir que le nouveau fournisseur ne prend même pas le temps de conserver le trafic naturel si difficilement acquis autour de sa marque et de son positionnement métier.

Sur les deux départs que nous avons connus, les deux nouveaux fournisseurs n’ont rien mis en place. Une jolie erreur 404 apparait en lieu et place d’un ancien contenu qui aurait pu être redirigé vers le nouveau contenu à l’équivalence.

Une catastrophe qui touche avant tout les premiers résultats, les liens de site et les premiers liens de résultats dans Google, le plus souvent sur le nom de la marque.

Alors cher nouveau prestataire, en effet avez gagné un nouveau client, mais comment auriez du vous y prendre pour éviter de faire perdre du business à ce client si fièrement acquis.

Alors voici 4 conseils à ceux qui remportent un appel d’offre et doivent refondre un site internet :

  1. Une cartographie avant la mise en ligne :

Cela ne mange pas de pain et vos designer d’urls seront ravi de conserver les positions si chèrement acquise.

  1. Des redirections efficaces

Des pages 404 qui captent le mot-clé recherché, vers le moteur de recherche du site. C’est simple surtout si la page équivalente n’existe pas !

  1. Un suivi durant les 4 ou 5 jours suivants la mise en ligne du site internet.

Consulter les logs du nouvel hébergement pour vous assurer que les pages qui arrivent en 404 soit vite redirigées ou corrigées. Vérifier régulièrement que votre client n’a pas perdu ses premières positions sur son nom de marque, cela serait dommage !

  1. Un site qui doit être 100% optimisé au lancement

Le nouveau né est si fragile qu’il ne doit contenir aucun oubli. Conformément aux recommandations des moteurs, ce nouveau site doit être lancé sans faiblesse et respectant les règles de bon usage; Sans oublié d’être 100% optimisé ! Et oui ! Le site existait avant vous ! Donc remplissez les balises usuelles !

En respectant ces 4 points, qui peuvent être simplement valorisés sur un devis, vous capterez plus de client encore.

Bref … Un post de raillerie ! Désolé !

J’en appelle à toutes les sociétés changeant de prestataire ! N’hésitez pas à me contacter, à nous contacter pour une étude et la formalisation d’une recommandation. Je me ferai un plaisir de vous accompagner dans cette stratégie de transition que je pratique maintenant depuis 9 ans.

Pour les nouveaux fournisseurs, nous avons des formations pour vos technico-commerciaux !

 
1
Kudos
 
1
Kudos

Now read this

Playlist 001 :: octobre créatif !

J'ai décidé de reprendre du service (personnal branling) en vous proposant une playlist mensuelle. Bien inspiré en ce début du mois d'octobre, j'ai fait le pleins de vitamines et je me délecte de quelques délices auditifs. SBTRKT SBTRKT... Continue →